Une prévoyance, pourquoi ?

La prévoyance est une assurance de personnes couvrant les risques :

- De maladies ou d’accidents corporels,

- De maternité,

- D’incapacité de travail,

- D’invalidité,

- De décès.

Vous disposez d’une couverture de votre régime obligatoire en fonction de votre catégorie professionnelle. La prévoyance complémentaire peut venir compléter cette couverture qui n’est souvent pas suffisante. Vous assurez vos revenus et dépenses professionnelles en vous protégeant ainsi que votre famille.

En tant que travailleur indépendant, vous devez cotiser à des organismes complémentaires. Vos cotisations, sauf celles garanties en capital, sont déductibles de votre bénéfice ou de vos revenus.

        Attention : vérifiez bien les clauses des contrats car aucun contrat n'est identique et les clauses particulières peu visibles et peu compréhensibles si l'on n'y prête pas un minimum d'attention. Prenez bien le temps de lire ou analyser les termes avant de signer. 

 

Beaucoup de personnes pensent être bien couvertes, mais ont des mauvaises surprises lorsque survient l'incident. Faites analyser vos contrats et n'oubliez pas de les faire modifier et réactualiser en fonction de votre situation présente.

 

Clauses principales des contrats :

 

Garantie Décès immédiate :

Protégez bien vos proches en capital grâce à ce type de garantie. 

Exonération des cotisations :

En cas d’incapacité temporaire ou en cas d'invalidité, essayez de trouver un contrat qui vous offre cette garantie.

Capital décès toutes causes :

En fonction de votre niveau de rémunération, il vous sera proposé un capital minimum.

Si la sortie se fait en capital, vous ne pouvez bénéficier du dispositif Madelin mais vous pouvez opter pour la sortie en rente.

 

Les revenus de remplacement (incapacité) :

Vous choisissez le niveau de remplacement que vous désirez. Essayez de trouver un compagnie qui vous garantit un montant déterminé forfaitairement qui tiendra compte du forfait établi à la souscription, même si vos revenus ont baissé entre temps. Les revenus servant au calcul sont : la rémunération + les dividendes.

Il existe souvent une franchise hospitalisation, accident, maladie. Vous choisissez votre franchise.

Les revenus de remplacement (invalidité) :

Vous choisissez le niveau de remplacement que vous désirez. Le montant est déterminé forfaitairement.

Vous pouvez opter pour la prise en compte d’une invalidité à partir de 15 % au lieu de 33 %.

 

IMPORTANT : vous avez la possibilité de modifier vos garanties à la hausse ou à la baisse. Vous devez donc faire un point annuel avec votre conseiller ou en cas de modification importante de votre situation.

Les garanties décès :

Vous pouvez opter pour :

- Une rente pour le conjoint,

- Une rente d’éducation pour vos enfants,

- Un capital décès accident (majoration du capital décès toutes causes).

 

Les garanties incapacité / invalidité :

Vous pouvez opter pour :

- Un capital supplémentaire pour une invalidité > 66 % avec possibilité d’étendre à un taux compris entre 7% et 66%,

- Un capital supplémentaire pour une invalidité accident > 66 % avec possibilité d’étendre le taux également,

- Un capital de reconversion,

- Des frais pour enfant hospitalisé (forfait journalier).

- Les frais professionnels :

Vous pouvez choisir un forfait qui garantira vos frais professionnels. Ainsi vos charges professionnelles pour une période de 12 mois avec une possibilité d’extension à 3 ans.

Vous choisissez également votre franchise hospitalisation, accident, maladie.

Vous ne pouvez bénéficier du dispositif Madelin sur cette garantie.

 

Le capital décès toutes causes :

En cas de décès simultanés des conjoints, un capital supplémentaire serait versé aux enfants.

Cette garantie cesse à 75 ans pour le décès et à 65 ans pour la PTIA.

 

Le revenu de remplacement :

Cette garantie cesse souvent à 70 ans.

ITT partielle :

Si une reprise partielle intervenait, les indemnités seraient maintenues à hauteur de 50 %.

Si l’option frais professionnels a été souscrite, les indemnités seraient maintenues à hauteur de 50 % pendant 6 mois.

 

Les garanties incapacité / invalidité :

Ces garanties cessent à 65 ans.

Si l’option 7% à 66 % a été souscrite, le calcul est : Taux/ 66 = % versé. Pour un taux de 50 % (50/66), le pourcentage serait de 75 % du montant.

 

Les rentes invalidité :

Ces rentes seront versées jusqu’à 65 ans.

N'hésitez à nous demander une étude ou un audit de vos contrats !

Les garanties prévoyance !

© 2016 par la SARL Pôl'invest au capital de 1000 euros RCS AIX 501794341 Siren 50179434100088. Détenteur de la carte de transactions immobilières n° CPI 1310 2018 000 026 528 CCI Marseille Provence sans garantie financière absence de maniements de fonds pour compte de tiers. Membre de l'Anacofi. Courtier en produits d'assurances inscrit à l'ORIAS n° 11063289. Médiateurs et réclamations rendez-vous sur la page contact.